sosa 1 (racine de l’arbre)
Génération 1

Légende :

lien vers la fiche webtrees lien vers une
fiche webtrees

lien vers Wikipédia lien vers un
article Wikipédia

lien interne geneweb lien vers un
arbre geneweb

Chronique familiale Rivière-Le Dû
D’où viennent-ils ? Que font-ils ?

répartition des lieux de naissance vers 1850

répartition des lieux de naissance vers 1760

Rivière-Bertheleau Freulon-Charles Le Dû-Ménou Pillement-Delaye Choisissez un des couples d’arrière-grands-parents pour accédez à la chronique correspondante.

voir aussi la carte interactive

 

Rivière-Bertheleau

arbre interactif
cliquer sur l’image pour afficher l’arbre interactif
carte d’ascendance
cliquer une image pour afficher la carte d’ascendance
carte d’ascendance

François Rivière voit le jour vers 1650/1660 à Saint-Nicolas-de-Redon, Loire-Atlantique. Son fils René né en 1698 et sa nombreuse descendance vivront sur les bords du Don (affluent de la Vilaine) jusqu’à la fin du xixe siècle. Ils sont pour la plupart laboureurs (relativement aisés, ils possèdent au moins une charrue et l’animal pour la tirer). En 1857, Joseph Rivière domestique à Nantes y épouse Louise Briault, enfant trouvée. Vers 1889 son fils Joseph Marie, jardinier, s’installe à Angers avec Joséphine Émilie Bouvet.

La famille Bouvet est originaire du Maine-et-Loire pour l’essentiel. Jean Bouvet est décédé en 1615 à Montreuil-sur-Maine ; il s’y est probablement marié vers 1593 et son fils Jean y est né en 1599. René Gernigon est décédé en 1605 à Gené et a donc vécu également sous le règne d’Henri IV. Tous sont paysans ; plusieurs métairies sont situées à Saint-Martin-du-Bois et Montreuil-sur-Maine.

branches Bouvet On compte onze branches Bouvet dans la lignée familiale de Joséphine, sept branches Ménard, huit branches Thibault diagramme d’implexes I40

parenté Riviere-Rahier-Bertheleau Marcel Rivière qui épouse Lucienne Bertheleau en 1919 à Brissac-Quincé, descend de Mathurin Rahier (1646-/1681) fils de Mathurin et de Perrine Hiret, sa première épouse. Lucienne Bertheleau descend de Charlotte Rahier (1662-1738) fille de ce même Mathurin et de Jeanne Boulay, sa seconde épouse.

Lucienne Bertheleau compte plusieurs maréchaux dans ses ancêtres : son père, originaire du Morvan lien vers Wikipédia (Nièvre et Saône-et-Loire), et son grand-père Boisard, du Maine-et-Loire. Jean Juzet grand-père de ce dernier, originaire du Puy-de-Dôme, est maréchal-taillandier (il fabrique les outils tranchants en fer utilisés en agriculture).

célébrité Claude Dumont né en 1769 est l’ancêtre d’Henri Virlogeux lien vers la fiche webtrees acteur lien vers Wikipédia.
Pierre Berger né vers 1696 est l’ancêtre d’Alexis Lemaître (1864-1939) archevêque de Carthage et primat d’Afrique lien vers Wikipédia.
René Gernigon né vers 1565 est l’ancêtre de Brigitte Terrien, épouse de Jean-Marc Ayrault lien vers Wikipédia.

statistiques - diagramme en roue roue des ascendants

 

Freulon-Charles

arbre interactif
cliquer sur l’image pour afficher l’arbre interactif
carte d’ascendance
cliquer sur une image pour afficher la carte d’ascendance
carte d’ascendance

Les Freulon et les Bonhommet, paysans (bordagers) et ouvriers (carriers, charpentiers, couvreurs), sont originaires du Mans et de ses environs. Julien François Laurent est postillon. Originaire de Baguer-Pican en Ille-et-Vilaine, il y fonde une famille en 1786 qu’il abandonne au décès de son épouse. En 1804, il se remarie à Valframbert dans l’Orne (il se mariera encore deux autres fois). Son fils François Auguste Laurent se marie en 1833 à La Bazoge dans la Sarthe.

Nicolas Pioger « le Jeune » s’est marié cinq fois, la dernière à peut-être 77 ans. Il a eu 15 enfants.

En 1817, un enfant est trouvé place du Vieux-Marché à Rouen. Il reçoit le double prénom de Charles Louis (c’était fréquent pour les enfants trouvés). Cela deviendra plus tard son nom de famille lorsqu’il épouse Françoise Taffin, petite-fille de Guislain né à Arras en 1758. À la suite d’une erreur d’état civil, Paul Émile leur petit-fils recevra le patronyme de Charles au lieu de Charles-Louis.

La famille Plé est originaire de la Somme et plus particulièrement d’Abbeville. Elle est composée en majeure partie d’ouvriers tisserands, baracaniers, drousseurs, resarcisseuse de velours, etc. Jacques Paschal Plé est nappeur de tabac. Les Darras sont gribanniers (mariniers) sur la Somme. À Saint-Valery, les Philippe sont « sueurs de vieil » c’est-à-dire savetiers.

célébrité Michel Bonhommet (1830-1905) a connu une certaine célébrité comme poète et auteur de chansons sous le nom de Victor Bonhommet.
Étienne Pousse né en 1620 est l’ancêtre de Michel Delpech lien vers la fiche webtrees auteur-compositeur-interprête lien vers Wikipédia.

statistiques - diagramme en roue roue des ascendants

parenté Freulon-Vannier-Bertheleau

Le Mans 1817. Michel Vannier, cousin germain éloigné d’André Freulon épouse Marie Derouet, arrière-arrière-grand-tante de Lucienne Bertheleau, reliant ainsi ces deux branches de la famille. Sa sœur Cécile en fait de même en épousant Jacques Dorise petit-neveu de Noël Dorise.

 

Le Dû-Ménou

arbre interactif
cliquer sur l’image pour afficher l’arbre interactif
carte d’ascendance
cliquer sur une image pour afficher la carte d’ascendance
carte d’ascendance

Les Le Dû et les Ménou ont vécu dans le Trégor lien vers Wikipédia (Côtes-d’Armor), autour de Tréguier et de Lannion. Ils sont paysans ou artisans. Yves Marie Le Dû est tonnelier, Laurent Le Jean et Jean Le Troadec sont meuniers. Son fils Yves Marie Eugène, né à Tréguier en 1863, quitte la région et fait carrière dans l’administration fiscale. En 1903, il épouse à Oran Marie Yvonne Ménou qui était revenue à Paris après le décès de son premier mari, coiffeur à Londres. C’est la dernière de la famille à s’installer en Algérie.

Antoine Henry s’est peut-être marié quatre fois (il pourrait y avoir confusion avec un homonyme) ; si Jeanne née en 1763 est bien sa fille, il avait alors 74 ans ! Fiacre Guyomar et Yves Le Yaouanc ne se sont mariés que trois fois…

célébrité Pierre Le Troadec né en 1718 est l’ancêtre d’Antoine Duléry lien vers la fiche webtrees acteur, scénariste et dialoguiste lien vers Wikipédia.
Jouan Estienne né en 1708 est l’ancêtre de Paul Le Flem lien vers la fiche webtrees lien vers Wikipédia compositeur de musique décédé en 1984 à l’âge de 103 ans. Il est aussi apparenté avec le bienheureux Yves André Guillou prêtre réfractaire victime des massacres de septembre lien vers Wikipédia 1792 à Paris.
Jean Bidamant né en 1675 est le trisaïeul d’Yves Marie dit Erwan Berthou lien vers la fiche webtrees lien vers Wikipédia écrivain régionaliste breton qui sera Grand-Druide de la Gorsedd de Bretagne lien vers Wikipédia de 1903 à 1933.

statistiques - diagramme en roue roue des ascendants

Branche collatérale, la famille Thiébaut est originaire du lien vers Wikipédia Hainaut français (Avesnes-sur-Helpe) et du Hainaut belge (Pays-Bas autrichiens lien vers Wikipédia à l’époque). Louis Thiébaut est arrivé en Algérie avant 1855. La famille Millet vient de Haute-Saône (Champagney, non loin de Belfort).

 

Pillement-Delaye

arbre interactif
cliquer sur l’image pour afficher l’arbre interactif
carte d’ascendance
cliquer sur une image pour afficher la carte d’ascendance
carte d’ascendance

En 1838, Nicolas Pillement, sous-brigadier des contributions indirectes (il sera plus tard commis à cheval), épouse Élisabeth Pfister née à Obernai, Bas-Rhin. Né à Vandeville, Meurthe-et-Moselle, il est issu d’une lignée de notaire (son père) et d’avocats au parlement de Toul. Il décède à Lorient en 1876. Son fils Alphonse, militaire affecté en Algérie, y épouse Maria Dolorès Gallo en 1872. Née à Oran en 1855 d’un Sarde de la province de Savone et d’une Espagnole de Novelda province d’Alicante, elle est la première ancêtre née en Algérie.

L’ascendance de Maria Amorós compte 7 branches Mira geneweb dans la ville de Novelda.

Bernard Pillement, fils d’Alphonse, épouse en 1909 Marguerite Delaye fille de Jean Delaye répartiteur des contributions directes, originaire de la Drôme, et de Philomène Debayle née en Algérie mais dont le père était auparavant meunier dans l’Hérault. Ce dernier est le lointain descendant — sauf erreur — de la famille d’Albignac dont on retrouve la trace jusqu’en 1310 et qui pourrait être apparenté à Saint-Louis voire même Rollon fondateur de la Normandie en 911…

À Taulignan (Drôme), François Mancellon et Benoîte Barbeyrac se sont mariés le 23 août 1629, donc sous le règne de Louis XIII. Leurs parents ont vécu sous celui d’Henri IV (Catherine Gambus est probablement née vers 1586).

À Caromb (Vaucluse) distant d’une cinquantaine de kilomètres, Jean Ladet et Delphine Juvenal se sont mariés le 11 avril 1619. Leurs parents sont probablement nés à l’époque de Charles IX ou plus exactement de Pie IV ou V puisque les alentours de Carpentras constituent alors le Comtat Venaissin, propriété pontificale.

Louis Dureau intendant de Monsieur de Rosaine, qui épouse en 1681 la fille d’un notable de Saint-Dizier (Haute-Marne), est né à Calais. Son père est lieutenant de vaisseau.

Nicolas Sabotier s’est remarié à Nancy en 1679 avec Catherine Richard et a eu au moins un fils avec elle. Problème, sa première épouse que l’on croyait morte ne l’était pas vraiment… le mariage a donc été annulé.

célébrité Étienne Pillement né en 1770 est l’ancêtre de Claude Allègre lien vers la fiche webtrees géochimiste et ancien ministre lien vers Wikipédia.
Luis Juan Mira né en 1629, Andrés Ayela marié en 1657 et Miguel Amorós né vers 1592 habitants de Novelda semblent apparentés avec Jean-Luc Mélenchon lien vers la fiche webtrees ancien ministre lien vers Wikipédia.
Jean Thouvenin né en 1636 est l’ancêtre de Brice Hortefeux lien vers la fiche webtrees ancien ministre lien vers Wikipédia et aussi celui de Claude Allègre qui sont donc cousins.
Théobald Bride né vers 1620 est l’ancêtre de Ségolène Royal lien vers la fiche webtrees ancienne ministre lien vers Wikipédia et aussi celui de Claude Allègre qui sont donc cousins.
François d’Albignac vicomte du Triadou et de Creissel a vécu au confluent des gorges du Tarn et de la Jonte au 17e siècle".

Parenté entre Brice Hortefeux, Claude Allègre et Ségolène Royal

statistiques - diagramme en roue roue des ascendants


Émigration en Algérie

carte d’Algérie

Bernard Gallo et sa mère Magdalena Bardino d’une part, Maria de los Dolorès Amorós et sa mère Micaela Sala d’autre part, sont les premiers arrivés en Algérie. Bernard et Maria se sont mariés à Oran en juin 1852. Alphonse Pillement, né à Obernai, a épousé leur fille Maria Dolorès à Mascara en 1872.

Jean Debaille et son épouse Marguerite Joucla ont quitté l’Hérault entre décembre 1853 (naissance de leur fille Anne à Sète) et octobre 1857 (naissance d’Eugénie à Alger).

Jean Germain Delaye et son épouse Philippine Saussac ont quitté la Drôme entre septembre 1858 (décès de leur fille Octavie à Bouchet) et mai 1860 (naissance d’Albert Lucien à Skikda).

Marie Yvonne Ménou vivait à Paris avant son mariage à Oran en 1903 avec Yves Marie Eugène Le Dû. L’un et l’autre sont nés dans les Côtes-d’Armor.

 

Évolution des frontières françaises entre 1601 et 1947


dérivé d’un travail de Obscurs sous licence CC BY 3.0 via Wikimedia Commons.
 

Implexes

implexes (geneweb) Quelques mariages entre cousins plus ou moins lointains font que certaines personnes apparaissent plusieurs fois dans l’arbre généalogique. C’est ce qu’on appelle des implexes.

Diagramme d’implexe
( geneweb GeneWeb)
Fiche individuelle
( webtrees Gustine webtrees)
Consanguinité
( geneweb GeneWeb)
 
Bellanger 7 branches
Bouvet 10 branches
Hiret 5 branches
Ménard 7 branches
Plaçais (Plassais) 5 branches
Thibault 8 branches
Joséphine Bouvet
Marie Ménard
Marie Tardif
René Tardif
0,29%
0,29%
0,59%
0,39%
diagramme d’implexes (genealogicagrafica)
Favier 3 branches Jean Germain Delaye 0,78%  
Feutren 3 branches Yves Marie Le Dû   diagramme d’implexes (genealogicagrafica)
Geffroy 2 branches Marie Yvonne Ménou 0,10%  
Ayala 4 branches
Amorós 5 branches
Mira 14 branches
Antonio Amorós
Maria de los Dolorès Amorós
1,95%
0,14%
diagramme d’implexes (genealogicagrafica)
Penhouet 3 branches Jean Rivière 1,56%  
Plé 2 branches Charlotte Céline Plé 3,13%  
Rahier (Rayer) 2 branches (privé) Rivière    

arbre genewebPas vraiment un mariage entre cousins mais un lien improbable entre les branches Freulon et Bertheleau :

 

Quelques prénoms peu courants

retour accueil